Aux antipodes de la France

All Blacks, kiwi, mouton, Maoris, Pacifique, bout du monde… autant de mots qui évoquent la Nouvelle-Zélande. Mais le pays recèle bien d’autres trésors dans ce petit paradis de nature : volcans, geysers, plages désertes, forêts humides, fiords, semi déserts, villages fantômes… la liste est longue et vous n’avez pas fini de découvrir la beauté stupéfiante de ce pays des antipodes.

Bienvenue à Aotearoa, le « pays du long nuage blanc ».

La Nouvelle-Zélande est aux antipodes de la France, à 19 000km environ, dans le Pacifique Sud. L’île du Nord (surnommée « l’île fumante » à cause de ses nombreux volcans) et l’île du Sud (« l’île de jade » car on y trouve cette jolie pierre aux teintes vertes) forment les deux principales îles du pays. Beaucoup plus petite, l’île Stewart est la troisième île. Enfin, de nombreux îlots plus proches de l’Antarctique s’ajoutent au territoire de la Nouvelle-Zélande.

La superficie totale est de 270 000km² (deux fois moins que la France). L’ensemble des deux îles principales a une longueur de 1700km, séparé par le détroit de Cook, d’une largeur de 30km environ, qu’on traverse en ferry ou en avion. L’île du Nord (115 000km²) abrite les trois quarts de la population. Son paysage diffère de celui de l’île du Sud : on y trouve plusieurs volcans encore en activité, des geysers, des forêts de kauris gigantesques et des collines verdoyantes. C’est aussi là que vit 85% de la population maorie.

L’île du Sud (150 000km²), plus sauvage et plus variée, est coupée en deux par une chaîne de montagnes, les Alpes néo-zélandaises (atteignant 3754m avec le Mt Cook). On y trouve aussi des fiords, des forêts pluviales, des plateaux désertiques et des myriades de lacs et de rivières.

Chiffres clés

Superficie : 270 000km² (la moitié de la France)

Capitale : Wellington

Population et ethnies : 4 200 000 d’habitants, dont environ 80% d’origine européenne, 12% de Maoris, 5% d’asiatiques et 4% d’autres Polynésiens.

Langues officielles : anglais, maori et le langage des signes

Principales villes : Auckland 1,4 million d’habitants ; Wellington 340 000 ; Christchuch 350 000 ; Hamilton 145 000, Dunedin 120000.

Religions : 24% d’anglicans, 18% de presbytériens, 15% de catholiques méthodistes 5%, baptistes 2%, autres et sans religions 35%.

Institutions politiques : Monarchie parlementaire dont le chef d’état est la reine d’Angleterre. Le Parti travailliste et le Parti national dominent la scène politique néo-zélandaise.

Premier ministre : John Key (National Party) depuis 2008 (réélu en 2011 et en 2014).

Hymne national : “God Defend New Zealand”, écrit au début des années 1870 par Thomas Bracken.

PNB : 181 milliards de $US

PIB/habitant : 30 000 $US

Inflation : 1,6%

Croissance : 2,4%

Taux de chômage : moins de 6%

Principales activités : agro-alimentaire, agriculture, tourisme

Principaux partenaires : Australie, Etats-Unis, Japon, Chine

Monnaie : dollar néo-zélandais

Fête Nationale : 6 février (jour de la signature du traité de Waitangi en 1840).

Drapeau :drapeau_nouvelle_zelande

 

Autres informations : Ambassade de NZ en France et ambassade de France à Wellington

Les provinces de Nouvelle-Zélande

Northland

La province du Northland couvre la vaste péninsule située au nord d’Auckland. La culture maorie y est très importante même si la colonisation des Européens a commencé par cette région. Le Northland est prolongé au nord-ouest par une longue bande de terre appelée « Ninety Mile Beach », une plage qui mesure en fait 90km de long, et certainement une des « routes » les plus insolites du pays ! La côte ouest du Northland est appelée « Kauri Coast » en raison de ses grandes forêts de kauris (arbres natifs) millénaires. Sur l’autre côte s’étend la Baie des Iles, l’endroit par excellence pour pratiquer toute sorte d’activités aquatiques (croisières, nage avec les dauphins, voile, plongée sous-marine…).

AUCKLAND
Aujourd’hui la plus grande ville de Nouvelle-Zélande (1 400 000 habitants) et la capitale économique du pays, la région d’Auckland était déjà la plus peuplée avant l’arrivée des Européens. Connue sous le nom de « Cité des voiles » (allusion aux centaines de bateaux qui fréquentent sa magnifique baie), elle est aussi considérée comme la « capitale » de la Polynésie, avec plus de 200 000 personnes originaires des îles du Pacifique.
La région d’Auckland compte de nombreuses îles, dont Waiheke Island, réputée pour la qualité de ses vignobles. Mais Auckland c’est aussi la forêt native du parc régional de Waitakere, à l’ouest de la ville, avec ses kauris et ses plages de sable noir où fût tourné le film « La leçon de piano ».