Culture, art et artisanat

Avant de venir en Polynésie, voici un petit lexique des termes à connaître :

  • Motu : îlot de sable corallien.
  • Atoll : composé d’un récif corallien ou de plusieurs motus.
  • Marae : construit en pierres, c’est un espace communautaire où se déroulaient les cérémonies.
  • Va’a : pirogue polynésienne.
  • Coprah : amande de coco, qu’on utilise pour faire de l’huile.

Monoï
Obtenue après macération de la fleur de tiare dans l’huile d’amandes séchées de noix de coco, cette huile parfumée est très utilisée en Polynésie. Il permet d’hydrater et protéger la peau et les cheveux.
Huile de Tamanu
Fabriquée à partir des fruits du Tamanu, cette huile permet d’accélérer la cicatrisation, de soigner certaines piqûres et brûlures.

Perle
Autre emblème de la Polynésie, la perle de Tahiti. Les huîtres en produisent tout les 4 ans, chaque perle est unique, arbore une forme et une couleur différente (gris clair, ivoire, rose pâle, vert pistache…). La nacre des huîtres est aussi utilisée par les bijoutiers.

Vanille
Réputée comme l’une des meilleures vanilles du monde, la vanille de Tahiti est récoltée à pleine maturité et utilisée dans de nombreux plats. 80% de la vanille de Tahiti est produite sur l’île de Tahaa, appelée île Vanille.

Tressage
Chapeaux, paniers, sacs, l’art du tressage est surtout pratiqué par les femmes en Polynésie. Des couvre-lits aux motifs végétaux ou ethniques appelés tifaifai, sont cousus à la main.

Sculpture en bois
Les Marquisiens excellent dans ce domaine. Tikis, lances, casse-têtes ou pilons, les bois utilisés sont le miro (bois rose) et le tou.

Danses et musiques traditionnelles
La danse tahitienne ou Ori Tahiti, a été interdite jusqu’en 1950 car jugée trop érotique ! Aujourd’hui pratiquée dans toute la Polynésie, elle est enseignée par plusieurs écoles avec des variantes selon l’archipel. Cette danse s’accompagne de chants traditionnels racontant les légendes de l’archipel au son d’instruments tels que l’ukulele.

Spécialités culinaires

La plupart des plats sont à base de poissons frais (thon, bonite, mahi mahi, crabe, espadon, langouste…). Lors de banquets, certains plats sont cuits à l’étouffée dans un four creusé à même la terre dont les pierres ont été chauffées au préalable. Voici quelques exemples de plats typiques :

  • Le poisson cru : poisson frais (thon en géréral) mariné au lait de coco
  • Le Pahua : bénitiers crus
  • Le firifiri : beignets au coco
  • Le poulet fafa : poulet accompagné de feuilles de taros au lait de coco
  • Le Poe : dessert à base de bananes, d’amidon et de lait de coco (sorte de pudding)
  • Bière Hinano : marque de bière la plus populaire en Polynésie, on la retrouve partout sur de nombreux produits dérivés.
    Pour les petits budgets et les en-cas, profitez des fameuses roulottes à Papeete, le soir sur le port. Ces camionnettes aménagées proposent une variété de snacks à prix raisonnables : plat tahitien, chinois, brochettes, crêpes…

Découvrez nos circuits