Histoire

L’histoire du royaume de Tonga remonte à 3000 ans avec la migration du peuple Lapita.
L’arrivée des premiers européens remontent au 17e siècle. En 1773, le navigateur britannique James Cook a découvert les îles du sud : Tongatapu et Eua. Il baptisera l’archipel îles des Amis dû à l’accueil chaleureux de ses habitants. En 1781, Don Francisco Antonio Mourelle découvre à son tour les îles du nord.
En 1797 et 1822, la London Missionary Society a tenté à plusieurs reprises d’introduire le christianisme aux Tonga sans succès. Plus tard, de nouvelles missions méthodistes et catholiques ont été établies avec succès en 1826 et 1842.
A la fin du 19e siècle, le chef Taufa’ahau, converti au christianisme par les missionnaires, met fin aux guerres. Il réunifie les quatre groupes d’îles de l’archipel en mettant en place la Constitution en 1875 et devient le roi George Tupou I. Durant son règne, il contribuera à la modernisation de la société tongane avec l’abolition de l’esclavage et du pouvoir absolu des chefs, ainsi que la mise en place d’une structure juridique et administrative.
Les Tonga deviennent officiellement indépendantes en 1876, suite à plusieurs traités avec les Etats-Unis, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Sous le règne de George II, l’archipel renonce à son indépendance afin d’être protégé de l’invasion allemande. En 1900, l’archipel devient un protectorat britannique, donnant un pouvoir d’intervention aux autorités britanniques dans les domaines de politique étrangères et financières. Les Tonga redeviendront indépendantes le 4 juin 1970.
En 1988, les Tonga ont signé un accord avec les Etats-Unis, autorisant leurs navires à traverser le territoire. Début des années 90, le premier parti politique des Tonga voit le jour : le Tonga Democratic Party.
En 2000, le plus jeune fils du roi, le prince Ulukalala Lavaka Ata est nommé Premier ministre.
L’année suivante, un scandale financier éclate, donnant lieu à la démission de deux ministres. Trois ans plus tard, la Constitution est modifiée, donnant davantage de pouvoirs au roi, notamment concernant le contrôle des médias.
En 2005, les premiers députés sont élus. Auparavant, ils étaient nommés par la famille royale. Cette même année, plusieurs grèves et protestations ont lieu, exigeant une réforme démocratique. En 2006, Feleti Sevele devient Premier ministre suite à la résignation du prince.
Le 29 septembre 2009, un tsunami a touché l’archipel suite à un tremblement de terre d’une magnitude de 8.3 dans l’océan Pacifique. De nombreux villages ont été détruits et une dizaine de personnes sont décédées.

 

Evenements

Eua festival – mai
Chaque année, pendant la deuxième semaine de mai, ce festival célèbre l a culture des Tonga.
Au programme : expositions, chants et danses traditionnelles.
Ha’apai festival – juin
La deuxième semaine de juin, ce festival met à l’honneur la gastronomie et la culture.
Heilala festival – 4 juillet
Ce festival est le plus important de l’île, et célèbre la fleur nationale de l’archipel et l’anniversaire du roi. Au programme, élection de Miss Heilala, parades de chars, processions, concerts, chants et danses traditionnelles.
Vava’u festival – septembre
Ce festival a lieu chaque année la dernière semaine de septembre, avec plusieurs régates.

Jours fériés (2014)
1er janvier, Nouvel An
18 avril, Vendredi Saint
21 avril, lundi de Pâques
25 avril, ANZAC day (commémoration de l’engagement des troupes australiennes et néo-zélandaises pendant la Première Guerre Mondiale)
4 juin, jour de l’Indépendance
12 juillet, anniversaire du prince
1 août, anniversaire du roi George Tupou
25 août, constitution
17 novembre, jour du roi George Tupou I
25 décembre, Noël
26 décembre, Boxing Day

 

Langage

Langue : Tonguien

Bonjour: Malo e lelei
Bienvenu : Talitali fiefia
Aurevoir : Nofo a / ‘Alu a
Oui : ‘lo
Non : Ikai
S’il vous plaît : Faka molemole
Merci : Malo
Excusez-moi : Kataki
Comment allez-vous ? : Fefe hake ?
Je ne comprends pas : ‘ikai mahino
Pouvez-vous parler plus doucement : Fakamolemole duku ho lea vave
Je suis désolé : Faka molemole’iau
C’est combien ? : ‘Oku fiha e ? Fija hono totongi ?
Zéro : noa
Un : taha
Deux : ua
Trois : tolu
Quatre : Fa
Cinq : Nima
Six : Ono
Sept : Fitu
Huit : Valu
Neuf : Hiva
Dix : Hongofulu / taha noa

Culture, art & artisanat

Us et coutumes

La religion est très importante aux Tonga. La société très conservative, tient au respect de ses coutumes. Le dimanche est un jour de repos, les Tonguiens se rendent à l’église et passent du temps en famille. Les commerces et bureaux sont fermés, il est strictement interdit de travailler et même de faire du sport. Les habitants tout comme les visiteurs se doivent de porter une tenue correcte (éviter les shorts et maillots de bain en dehors de la plage).

Il est également très mal vu de critiquer la famille royale, cela est considéré comme un délit puni d’emprisonnement.

Danse traditionnelle

Il existe plusieurs danses traditionnelles : Me’etu’upaki, ‘Otuhaka, Ma’ulu’ulu, Ula, Tau’olunga et le Lakalaka, la plus connue. Le Lakalaka est basé sur l’histoire et les légendes des Tonga, et est pratiqué par les hommes et les femmes. La tradition veut que les spectateurs apportent un présent pour remercier les danseurs.

Tapa

Les vêtements en tapa créés à base d’écorce de mûrier sont offerts à de nombreuses occasions (mariage, décès…). Vous en trouverez aussi sur les marchés.

Spécialités culinaires

Parmi les plats les plus populaires de l’archipel :

  • L’Ota Ika, plat à poisson cru mariné avec du citron et de la crème de coco
  • Le Lu pulu, plat à base de corned-beef et de lait de coco enveloppé dans des feuilles de Taro.

Comme dans les autres îles du Pacifique Sud, les repas traditionnels sont cuits dans un umu, four creusé à même le sol. Le kava est la boisson traditionnelle (narcotique naturel)